« Belles Danses pour une Demoiselle » de l'ensemble baroque Le Masque

« Belles Danses pour une Demoiselle » de l'ensemble baroque Le Masque

« Belles Danses pour une Demoiselle » de l'ensemble baroque Le Masque

« Belles Danses pour une Demoiselle »

autour des pièces en trio de Marin Marais , 1692 

le samedi 22 juin à 20h

Cela fait quelques années que l’ensemble de musique baroque « le Masque » et « Plaisirs de musique », créé par le théorbiste et guitariste tchèque Jan Cizmar se croisent. Liés par une recherche du répertoire de l’Europe musicale des 17ème et des 18ème siècles, ces deux ensembles aiment associer à la musique d’autres formes d’expression, la poésie, le théâtre, la danse.

Après plusieurs rencontres autour de programmes consacrés à Telemann, à la musique de l’Empereur Léopold sortie de la Bibliothèque du Château de Cromeriz, aux sonates en trio de G. Sammartini , les musiciens tchèques et français s’associent pour faire voir et entendre les Pièces en trio de Marin Marais, chorégraphiées par le danseur Emanuel Soulhat.

En effet à ce jour, aucune trace chorégraphique de ces trios existe… Dans la préface, on apprend que ces pièces publiées en 1692 et inspirées par Jean- Baptiste Lully, le maître de Marais, ont été écrites et jouées pour le service de la Chambre du Roi. Ces sarabandes, menuets rigaudons et autres passacailles étaient d’abord composées en pensant à la danse, art et pratique omniprésents à la Cour de Versailles vers la fin du 17ème siècle. C’est dans dans cet esprit que les flûtes, la viole le théorbe et le clavecin vont trouver les couleurs et les caractères pour sentir et accompagner les pas et mouvements des deux danseurs, Emanuel Soulhat et Isabel Devaux.

De la musique, de la danse, mais ce sera aussi l’occasion de démasquer et découvrir la mystérieuse Mademoiselle Roland, à qui Marin Marais adresse ses Trios. Ce concert dansé sera donné en Tchéquie début juillet au Château de Bucovice près de Brno. 

 

En aôut, ce programme va être au cœur de l’ Académie de musique baroque que le Masque anime depuis près de quinze ans à Neuwiller-les-Saverne dans le nord de l’ Alsace. Du 19 au 25 août, les stagiaires pourront s’initier à la danse baroque pendant toute la durée de l’ Académie. Un travail d’interprétation sur la musique instrumentale française sera abordé en partant de la compréhension de la carrure des danses et de leurs caractères. Ce programme sera également réalisé dans le cadre du Festival, « Les Rencontres baroques ». Ce concert dansé sera suivi d’un Bal auquel nous invitons le public à danser sous les conseils du danseur et chorégraphe Emmanuel Soulhat et accompagné par les musiciens du Masque. 

 

« Belles danses pour une demoiselle » 

Emmanuel Soulhat et Isabel Devaux, danseurs

Marc Hervieux, flûte à bec

Marta Kratochvilova, traverso

Kevin Bourdat, viole de gambe

Jan Cizmar, théorbe et guitare baroque

Eva Valtova, clavecin